+33 (0)1 39 57 64 82

Extraits du Parcours : Je crée ma propre activité

Extraits du Parcours : Je crée ma propre activité
Quelques extraits en texte des formations en vidéo (nom de l’expert entre parenthèses).
La vidéo de présentation du parcours comprend les extraits en gras.

Reconversion professionnelle (Françoise Delcroix)

La reconversion professionnelle c’est une démarche qui est à l’initiative du salarié ou du demandeur d’emploi, à un moment donné de sa vie, parce qu’il souhaite se positionner sur un nouveau métier en cours de carrière. La première des causes c’est qu’on se rend compte à un moment donné de sa vie, qu’on n’est pas bien dans son métier.
Qu’on fait un métier qu’on n’a pas vraiment choisi. Une autre cause, c’est l’épanouissement professionnel, on a envie de changer. Une 3ème cause, ce serait la passion, la découverte d’une passion qu’on veut réaliser. Et puis l’opportunité : on nous propose une opportunité ou il y a une opportunité qui arrive, on a envie de sauter dessus.

Projet professionnel (Gaëlle Lafon)

Quels sont les types de personnes qui sont amenées à construire ce projet professionnel ?
Ça peut être un adolescent qui a besoin de construire sa carrière, un salarié au cours de sa carrière ou bien au moment d’un licenciement.
Ce qui compte, c’est le point commun : un besoin de changer un besoin de faire un projet, de construire.

Licenciement (Liliane Clavel Pardo)

Perdre son emploi suite à un licenciement peut s’apparenter au traumatisme que les gens ressentent quand ils divorcent. En France, perdre son emploi, c’est une menace, mais, aux Etats-Unis, c’est une opportunité. C’est une perception aussi.
Très souvent, les salariés sont dans une dynamique descendante plutôt qu’ascendante. Ils se posent la question : pourquoi moi ? pourquoi je vais si mal ? pourquoi je suis dans cet état-là ? Ils ne se reconnaissent pas vraiment et ne savent ce qu’ils vont mettre en place, donc c’est très stressant et déstabilisant.

Bilan de compétences (Aline Marie-Baudart)

Le cadre légal pour faire bilan de compétences ; conditions d’admission pour le salarié : – pour les CDI 5 années d’expérience salarié et être depuis un minimum dans l’entreprise – pour les CDD 5 années d’expérience professionnelle ; au moins 24 moins d’activités en continu ou discontinu ; sur les 12 derniers mois au moins 4 mois en CDD.

Création d’entreprise (Emilie Grégoire)

En création d’entreprise la première étape est l’idée à trouver, le bilan de compétences vous aide à trouver cette idée et à élaborer un projet professionnel. Le bilan de compétences vous permet de définir précisément votre projet professionnel, et savoir à la fois s’il vous correspond et s’il est réaliste et réalisable.

Compétence (Alain Leblay)

Une compétence c’est un ensemble de savoir, de savoir-faire, de savoir-être et d’expérience. Nous avons quelque chose lié à un moment donné, une situation donnée, un évènement donné, une action donnée, avec des éléments de contrôle qui sont la performance.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) (Aline Marie-Baudart)

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un dispositif, un moyen d’acquérir un diplôme, un certificat.  – disposer de 3 années d’expérience professionnelle avérée – de manière salariée, non salariée, bénévole – en rapport direct avec le diplôme ou certificat visé, et le prouver. Le dispositif s’adresse à tout le monde.

Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) (Emilie Grégoire)

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un droit inscrit dans le Code du Travail et de l’Education, toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle; en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification et qu’il soit enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles.

CPF (Michel Fourmy)

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un compte que chaque salarié détient, et qu’il peut utiliser selon sa propre volonté. Ce qui change par rapport au DIF (Droit Individuel à la Formation) c’est qu’il y avait besoin de l’accord et de l’autorisation de principe de l’employeur pour utiliser son Droit Individuel à la Formation, le CPF est un compte que l’on peut utiliser comme on souhaite.

CV (Joëlle Walraevens)

LinkedIn c’est plus de 400 millions de membres inscrits, qui compte 200 millions de CV qui sont enregistrés. Ils se positionnent comme le numéro un des réseaux sociaux professionnels sur le marché, c’est devenu une véritable référence, tant côté recrutement que côté business.

Coach emploi (Françoise Delcroix)

La mission essentielle d’un coach emploi c’est rompre l’isolement, c’est aussi d’accompagner à une prise de conscience.  Le plus souvent ce sont des salariés mais ça arrive aussi que ce soit des demandeurs d’emploi.

Cabinets d’outplacement (Elsa Ravouna)

Dans quelles situations interviennent les cabinets d’outplacement ? Il y a 2 situations, la première lorsque vous avez un PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) ou un PDV (plan de Départ Volontaire), on est sur une vague de licenciements plutôt collectifs où l’organisme va mettre en place tout un dispositif d’outplacement. On a également le cas où dans le cadre d’un licenciement individuel, on mandate un cabinet d’outplacement.

S’expatrier (Nathalie Vogelsinger-Martinez)

S’expatrier signifie littéralement aller à l’extérieur de sa patrie (…) ce n’est pas possible pour tout le monde car ce choix exige une remise en question d’éléments identitaires importants. Pour réussir son expatriation ça tient en 4 mots : organisation, ouverture d’esprit, adaptabilité, équilibre du conjoint.

Motivations (Jean-Paul Debeuret)

5 motivations principales pour devenir entrepreneur : – gagner plus d’argent – se constituer un patrimoine – se réaliser professionnellement – être son propre patron – être reconnu.

Bonne idée (Emmanuelle Dubois)

La bonne idée correspond vraiment au porteur de projet, il va prendre en compte sa personnalité, son savoir-faire. Il faut qu’il y ait une véritable adéquation homme/projet. Une bonne idée va trouver son marché. Une bonne idée est une idée qui s’inscrit dans la durée.

Cohérence homme/projet (Patrick Levecque)

La cohérence homme/projet, au niveau du projet il va reposer sur l’entreprise, cette entreprise va reposer sur 4 piliers : – administratif et financier – production – commercialisation et marketing – les ressources humaines. Ces 4 piliers vont reposer sur un dernier socle qui va être le chef d’entreprise.

Entrepreneure (Maïté Debeuret)

En tant qu’entrepreneure, si on a un projet à porter il faut le tenter, parce qu’il vaut mieux avoir des regrets que passer à côté, et après en tant que femme on n’a pas moins de chance qu’un homme.

Succès (Jean-Paul Debeuret)

En France l’échec fait qu’on est un petit peu marqué au fer rouge, alors qu’aux Etats-Unis c’est une expérience qui vous amène vers le succès. Il y a plusieurs conseils à donner : le premier : bien parler à sa famille avant de se lancer, de ce projet de création d’entreprise, quelque part il faut qu’ils l’acceptent et qu’ils l’achètent ce projet de création d’entreprise et qu’ils vous soutiennent, donc quand il y aura des difficultés vous ne serez pas seul. Le deuxième point c’est de se faire accompagner par des conseils. Et puis le troisième point au niveau financier c’est de limiter la caisse s’il y en avait et il existe des moyens. Lorsque l’on est entrepreneur individuel on peut déclarer son habitation insaisissable, la possibilité d’avoir un patrimoine d’affectation professionnel ce qui limitera le risque. Et puis il y a la création d’une société qui crée une barrière juridique entre son patrimoine privé et pro à condition qu’on ne donne pas des cautions et des garanties qui iraient à l’encontre de cette barrière.